Connect with us

Crypto

L’heure du bain de sang pour Bitcoin – 570 millions de $ ont fui le maudit BitMEX… et ce n’est qu’un début ! (JournalDuCoin)

Avatar

Published

on

Sauve qui peut ! – Les choses tournent de plus en plus mal pour BitMEX après la plainte déposée à son encontre par la Commodity Futures Trading Commission (CFTC). En effet, face à cette épée de Damoclès pouvant tomber à tout moment, les bitcoins continuent de fuir BitMEX de plus belle.
Les transactions de BitMEX présentent un « risque élevé »
La plateforme BitMEX est bien connue dans la cryptosphère pour ses produits dérivés de cryptos et ses effets de levier allant jusqu’à x100. Le 1er octobre dernier, la crypto-bourse a vu la CFTC – une des principales autorités financières américaines – déposer une plainte pour 3 chefs d’accusation.
En plus d’être une plateforme de trading non enregistrée, BitMEX est également accusé de ne pas avoir mis en œuvre les procédures concernant le blanchiment d’argent et la vérification d’identité de ses clients (KYC).
Désormais, c’est Chainalysis, société spécialisée dans la surveillance des transactions on-chain, qui annonce qu’elle va traiter BitMEX comme une plateforme « à risque élevé ».
Le crypto-média The Block qui révèle une communication de Chainalysis à ses clients institutionnels :
« Tout transfert [issu de BitMEX] à partir du 1er octobre doit être considéré comme à risque élevé. Les équipes de conformité devraient également examiner les transferts plus anciens (…) nous considérons qu’une entité est à risque élevé si des charges pénales ont été engagées contre elle ou ses propriétaires/opérateurs/directeurs ».
Une hémorragie de 570 millions de dollars en bitcoins
Selon un rapport de l’agrégateur de données CoinMetrics sorti ce 6 octobre, l’annonce de la plainte de la CFTC le 1er octobre a entraîné une vive réaction de retrait des bitcoins présents sur BitMEX.
Quand on regarde la différence journalière entre les BTC entrants sur la crypto-bourse et ceux qui en sortent : la journée du 1er octobre a une sortie nette de plus de 20 000 BTC. Le lendemain, la fuite des capitaux s’est aggravée, avec le départ net de 34 000 BTC, soit un total équivalent à 570 millions de dollars en moins de 48 heures.
Les bitcoins retirés de BitMEX dans la panique les 1er et 2 octobre – Source : CoinMetricsÀ partir du 3 octobre, l’hémorragie s’est cependant calmée, les équipes de BitMEX ayant déclaré que la plateforme continuerait à opérer pendant qu’elle se défend des accusations portées par la CFTC.
Cela reste cependant un coup dur pour la crypto-bourse fondée par Arthur Hayes, son plus haut historique (ATH) de bitcoins sous gestion a désormais été divisé par deux. BitMEX a vu ainsi sa réserve passer de plus de 300 000 à moins de 150 000 BTC. Ce qui représente une fuite de capital de près de 1,6 milliard de dollars en quelques mois.
Les réserves en bitcoins de BitMEX – Source : CoinMetricsLe retrait des bitcoins et cryptos stockés sur les plateformes d’échanges centralisées était déjà une tendance marquée dans la cryptosphère. Les accusations de la CFTC ont encore aggravé ce phénomène pour BitMEX, et la présente décision de Chainalysis ne risque pas d’améliorer les choses.
L’article L’heure du bain de sang pour Bitcoin – 570 millions de $ ont fui le maudit BitMEX… et ce n’est qu’un début ! est apparu en premier sur Journal du Coin.

Sauve qui peut !Les choses tournent de plus en plus mal pour BitMEX après la plainte déposée à son encontre par la Commodity Futures Trading Commission (CFTC). En effet, face à cette épée de Damoclès pouvant tomber à tout moment, les bitcoins continuent de fuir BitMEX de plus belle.

Les transactions de BitMEX présentent un « risque élevé »

La plateforme BitMEX est bien connue dans la cryptosphère pour ses produits dérivés de cryptos et ses effets de levier allant jusqu’à x100. Le 1er octobre dernier, la crypto-bourse a vu la CFTCune des principales autorités financières américainesdéposer une plainte pour 3 chefs d’accusation.

En plus d’être une plateforme de trading non enregistrée, BitMEX est également accusé de ne pas avoir mis en œuvre les procédures concernant le blanchiment d’argent et la vérification d’identité de ses clients (KYC).

Désormais, c’est Chainalysis, société spécialisée dans la surveillance des transactions on-chain, qui annonce qu’elle va traiter BitMEX comme une plateforme « à risque élevé ».

Le crypto-média The Block qui révèle une communication de Chainalysis à ses clients institutionnels :

« Tout transfert [issu de BitMEX] à partir du 1er octobre doit être considéré comme à risque élevé. Les équipes de conformité devraient également examiner les transferts plus anciens (…) nous considérons qu’une entité est à risque élevé si des charges pénales ont été engagées contre elle ou ses propriétaires/opérateurs/directeurs ».

Une hémorragie de 570 millions de dollars en bitcoins

Selon un rapport de l’agrégateur de données CoinMetrics sorti ce 6 octobre, l’annonce de la plainte de la CFTC le 1er octobre a entraîné une vive réaction de retrait des bitcoins présents sur BitMEX.

Quand on regarde la différence journalière entre les BTC entrants sur la crypto-bourse et ceux qui en sortent : la journée du 1er octobre a une sortie nette de plus de 20 000 BTC. Le lendemain, la fuite des capitaux s’est aggravée, avec le départ net de 34 000 BTC, soit un total équivalent à 570 millions de dollars en moins de 48 heures.

Les bitcoins retirés de BitMEX dans la panique les 1er et 2 octobre – Source : CoinMetrics

À partir du 3 octobre, l’hémorragie s’est cependant calmée, les équipes de BitMEX ayant déclaré que la plateforme continuerait à opérer pendant qu’elle se défend des accusations portées par la CFTC.

Cela reste cependant un coup dur pour la crypto-bourse fondée par Arthur Hayes, son plus haut historique (ATH) de bitcoins sous gestion a désormais été divisé par deux. BitMEX a vu ainsi sa réserve passer de plus de 300 000 à moins de 150 000 BTC. Ce qui représente une fuite de capital de près de 1,6 milliard de dollars en quelques mois.

Les réserves en bitcoins de BitMEX – Source : CoinMetrics

Le retrait des bitcoins et cryptos stockés sur les plateformes d’échanges centralisées était déjà une tendance marquée dans la cryptosphère. Les accusations de la CFTC ont encore aggravé ce phénomène pour BitMEX, et la présente décision de Chainalysis ne risque pas d’améliorer les choses.

L’article L’heure du bain de sang pour Bitcoin – 570 millions de $ ont fui le maudit BitMEX… et ce n’est qu’un début ! est apparu en premier sur Journal du Coin.

,

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *