Connect with us

Crypto

USA : La blockchain pour certifier les résultats de l’élection présidentielle (Coin24)

Avatar

Published

on

Alors que le président sortant Donald Trump s’apprête à tout faire pour contester le résultat de l’élection présidentielle américaine qui a donné Joe Biden vainqueur, l’utilisation de la technologie de la blockchain dans le domaine du vote et de la lutte contre la désinformation revient sur le devant de la scène. Face aux fortes tensions politiques aux États-Unis et à la forte influence des nouvelles, Associated Press a décidé d’utiliser la blockchain pour publier les résultats de l’élection dans chaque état – les réseaux Ethereum et EOS ayant été choisi.
Alors qu’Associated Press (AP) a toujours suivi et couvert les élections présidentielle aux États-Unis depuis 1848, « pour la toute première fois, les résultats officiels de l’élection présidentielle américaine seront affichés sur les chaînes d’Ethereum et d’EOS » peut-on lire dans un article Forbes.
« Rendre cette puissante technologie plus accessible est la clé de la réalisation de son plein potentiel. Et publier pour la première fois les appels de la course électorale de l’AP sur la chaîne de blocs est une étape importante de ce voyage » a commenté Daniel Kochis, Responsable du développement commercial chez SmartContract.com (Chainlink Labs).
Pourquoi utiliser la blockchain pour partager les résultats d’une élection ?
Bien que la blockchain soit sous-jacente à de nombreuses crypto-devises, la technologie peut-être utilisée dans de nombreux autres secteurs que le domaine financier (lire notre article La blockchain va-t-elle devenir le futur du luxe ?).
Le vote et la publication des résultats, surtout lors d’une élection aussi controversée que celle de la présidence des États-Unis de 2020 – et dont les résultats ont été si serrés – peuvent bénéficier du caractère permanent et inviolable des données stockées et publiées sur la blockchain.
Ainsi, cela permet d’empêcher la désinformation ou encore les sondages donnant de faux résultats. De plus, les informations affichées sur la blockchain ne peuvent pas être manipulées ou influencées par un organe central après coup.
« La blockchain offre un outil de vote sécurisé dont le résultat, transparent, est auditable par tous. Ni l’administrateur du vote ni d’autres individus ne peuvent modifier le vote a posteriori » explique Blockchain France.
Utiliser la blockchain pour publier les résultats d’une élection revient à certifier l’authenticité et certifier les informations disponibles qui peuvent avoir une influence non-négligeable sur les personnes n’ayant pas encore voté. Après tout, « les données sont aussi puissantes que le processus de vote lui-même ».
De nombreuses entreprises ont développé des services et des solutions basés sur la blockchain pour garantir la véracité des informations publiées et lutter contre la désinformation comme la société française Wiztrust.
The post USA : La blockchain pour certifier les résultats de l’élection présidentielle appeared first on Coin24.

Alors que le président sortant Donald Trump s’apprête à tout faire pour contester le résultat de l’élection présidentielle américaine qui a donné Joe Biden vainqueur, l’utilisation de la technologie de la blockchain dans le domaine du vote et de la lutte contre la désinformation revient sur le devant de la scène. Face aux fortes tensions politiques aux États-Unis et à la forte influence des nouvelles, Associated Press a décidé d’utiliser la blockchain pour publier les résultats de l’élection dans chaque état – les réseaux Ethereum et EOS ayant été choisi.

Alors qu’Associated Press (AP) a toujours suivi et couvert les élections présidentielle aux États-Unis depuis 1848, « pour la toute première fois, les résultats officiels de l’élection présidentielle américaine seront affichés sur les chaînes d’Ethereum et d’EOS » peut-on lire dans un article Forbes.

« Rendre cette puissante technologie plus accessible est la clé de la réalisation de son plein potentiel. Et publier pour la première fois les appels de la course électorale de l’AP sur la chaîne de blocs est une étape importante de ce voyage » a commenté Daniel Kochis, Responsable du développement commercial chez SmartContract.com (Chainlink Labs).

Pourquoi utiliser la blockchain pour partager les résultats d’une élection ?

Bien que la blockchain soit sous-jacente à de nombreuses crypto-devises, la technologie peut-être utilisée dans de nombreux autres secteurs que le domaine financier (lire notre article La blockchain va-t-elle devenir le futur du luxe ?).

Le vote et la publication des résultats, surtout lors d’une élection aussi controversée que celle de la présidence des États-Unis de 2020 – et dont les résultats ont été si serrés – peuvent bénéficier du caractère permanent et inviolable des données stockées et publiées sur la blockchain.

Ainsi, cela permet d’empêcher la désinformation ou encore les sondages donnant de faux résultats. De plus, les informations affichées sur la blockchain ne peuvent pas être manipulées ou influencées par un organe central après coup.

« La blockchain offre un outil de vote sécurisé dont le résultat, transparent, est auditable par tous. Ni l’administrateur du vote ni d’autres individus ne peuvent modifier le vote a posteriori » explique Blockchain France.

Utiliser la blockchain pour publier les résultats d’une élection revient à certifier l’authenticité et certifier les informations disponibles qui peuvent avoir une influence non-négligeable sur les personnes n’ayant pas encore voté. Après tout, « les données sont aussi puissantes que le processus de vote lui-même ».

De nombreuses entreprises ont développé des services et des solutions basés sur la blockchain pour garantir la véracité des informations publiées et lutter contre la désinformation comme la société française Wiztrust.

The post USA : La blockchain pour certifier les résultats de l’élection présidentielle appeared first on Coin24.

,

Continue Reading
Advertisement
Comments

Join the Movement

Select Module