Connect with us

Crypto

Verneuil-sur-Seine & Tezos… Risque de vote sur blockchain ? (Coin24)

Avatar

Published

on

La ville de Verneuil-sur-Seine dans le département des Yvelines en France a organisé sa première consultation citoyenne sur la blockchain grâce à l’entreprise Avosvotes. Cette dernière a créé la dApp sur le réseau Tezos (XTZ), développé à l’origine par deux français, pour mener à bien ce projet de vote transparent, décentralisé et sécurisé.
Vous habitez Verneuil-sur-Seine ? Vous êtes concerné par le projet de contournement de la route départementale RD154 ? Il ne vous reste plus qu’un jour pour voter en ligne. Cette consultation citoyenne est organisée sur la blockchain Tezos et a déjà récolté 628 votes au moment de la rédaction.
Mais quelques soucis de sécurité semblent avoir été mis en avant par le Président et Co-fondateur d’ARK ECOSYSTEM, Francois-Xavier Thoorens, qui explique qu’il est très difficile de bien faire les choses lorsque cela concerne les dApp de vote, surtout sur la blockchain.
Francois-Xavier Thoorens a exposé la façon dont il a réussi à hacker la plateforme de vote Avosvotes dans une longue analyse.
Il explique ainsi qu’il est possible de voir le nombre de votes en temps réel, d’avoir accès à la liste des votes ou encore de connaître le résultat de ces votes. Parmi d’autres problèmes de sécurité, il note qu’il existe un tracker Google pouvant associer l’adresse IP d’une personne qui a voté à son vote…

Bon en passant, l’explorer fournit contient un trackeur google.
Donc voilà, vous cliquez sur votre preuve et instantanément google associe votre IP à votre vote ! Bon après derrière tout y passe hein (compte email, vos profils sur les réseaux sociaux tout çà) pic.twitter.com/6QbjmvP6oA
— fx thoorens (@fxthoorens) October 5, 2020

Vote électronique et Démocratie : La blockchain l’avenir du vote en ligne démocratisé et sécurisé ?
Pour le PDG de la start-up française Avosvotes, Florian Ribière, la technologie de la blockchain a la capacité de révolutionner les systèmes de vote.
Cette solution de vote en ligne offre en effet une nouvelle façon dont les gens peuvent voter. C’est une solution qui se veut transparente, sécurisée, anonyme, rapide et efficace.
« A Verneuil-sur-Seine, les preuves de vote décentralisées et sécurisées sur la blockchain issue de la recherche française Tezos permettront de garantir la sincérité du scrutin. Le vote sera ainsi 100 % sécurisé et chaque votant pourra vérifier que son vote a bien été pris en compte lors du dépouillement numérique » explique-t-il.
D’autres pays envisagent aussi de mettre en place des systèmes de vote sur la blockchain, notamment en cette période de crise sanitaire. L’Inde a annoncé récemment vouloir mettre en place un système de vote à distance sur la blockchain.
Avec le vote sur blockchain, le pays veut améliorer la transparence du système, augmenter le nombre d’électeurs participants aux prises de décision et atteindre des personnes vivant dans des régions éloignées de leurs lieux de vote qui ne peuvent pas se déplacer pour aller voter.
Bien que de nombreux pays s’intéressent à la blockchain pour mettre en place des système de vote, ils ont parfois du mal à bien gérer le niveau de sécurité comme l’a montré le cas cas du vote sur blockchain en Russie cet été. Après tout, la sécurité d’une blockchain dépend de la façon dont les smart contracts ont été configurés et du travail des développeurs en amont.
The post Verneuil-sur-Seine & Tezos… Risque de vote sur blockchain ? appeared first on Coin24.

La ville de Verneuil-sur-Seine dans le département des Yvelines en France a organisé sa première consultation citoyenne sur la blockchain grâce à l’entreprise Avosvotes. Cette dernière a créé la dApp sur le réseau Tezos (XTZ), développé à l’origine par deux français, pour mener à bien ce projet de vote transparent, décentralisé et sécurisé.

Vous habitez Verneuil-sur-Seine ? Vous êtes concerné par le projet de contournement de la route départementale RD154 ? Il ne vous reste plus qu’un jour pour voter en ligne. Cette consultation citoyenne est organisée sur la blockchain Tezos et a déjà récolté 628 votes au moment de la rédaction.

Mais quelques soucis de sécurité semblent avoir été mis en avant par le Président et Co-fondateur d’ARK ECOSYSTEM, Francois-Xavier Thoorens, qui explique qu’il est très difficile de bien faire les choses lorsque cela concerne les dApp de vote, surtout sur la blockchain.

Francois-Xavier Thoorens a exposé la façon dont il a réussi à hacker la plateforme de vote Avosvotes dans une longue analyse.

Il explique ainsi qu’il est possible de voir le nombre de votes en temps réel, d’avoir accès à la liste des votes ou encore de connaître le résultat de ces votes. Parmi d’autres problèmes de sécurité, il note qu’il existe un tracker Google pouvant associer l’adresse IP d’une personne qui a voté à son vote…

Bon en passant, l’explorer fournit contient un trackeur google.

Donc voilà, vous cliquez sur votre preuve et instantanément google associe votre IP à votre vote ! Bon après derrière tout y passe hein (compte email, vos profils sur les réseaux sociaux tout çà) pic.twitter.com/6QbjmvP6oA

— fx thoorens (@fxthoorens) October 5, 2020

Vote électronique et Démocratie : La blockchain l’avenir du vote en ligne démocratisé et sécurisé ?

Pour le PDG de la start-up française Avosvotes, Florian Ribière, la technologie de la blockchain a la capacité de révolutionner les systèmes de vote.

Cette solution de vote en ligne offre en effet une nouvelle façon dont les gens peuvent voter. C’est une solution qui se veut transparente, sécurisée, anonyme, rapide et efficace.

« A Verneuil-sur-Seine, les preuves de vote décentralisées et sécurisées sur la blockchain issue de la recherche française Tezos permettront de garantir la sincérité du scrutin. Le vote sera ainsi 100 % sécurisé et chaque votant pourra vérifier que son vote a bien été pris en compte lors du dépouillement numérique » explique-t-il.

D’autres pays envisagent aussi de mettre en place des systèmes de vote sur la blockchain, notamment en cette période de crise sanitaire. L’Inde a annoncé récemment vouloir mettre en place un système de vote à distance sur la blockchain.

Avec le vote sur blockchain, le pays veut améliorer la transparence du système, augmenter le nombre d’électeurs participants aux prises de décision et atteindre des personnes vivant dans des régions éloignées de leurs lieux de vote qui ne peuvent pas se déplacer pour aller voter.

Bien que de nombreux pays s’intéressent à la blockchain pour mettre en place des système de vote, ils ont parfois du mal à bien gérer le niveau de sécurité comme l’a montré le cas cas du vote sur blockchain en Russie cet été. Après tout, la sécurité d’une blockchain dépend de la façon dont les smart contracts ont été configurés et du travail des développeurs en amont.

The post Verneuil-sur-Seine & Tezos… Risque de vote sur blockchain ? appeared first on Coin24.

,

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *